L’essentiel à savoir sur le départ à la retraite

Arrivés à l’âge de 60 ans, les travailleurs actifs doivent partir à la retraite. C’est la norme imposée par le Code du Travail français. Néanmoins, on peut toujours décider de partir plutôt. Il suffit de déposer une demande auprès de son employeur.

Règlementer sa situation avant de partir

La retraite est une pause bien méritée avec plusieurs dizaines d’années de dur labeur. Mais avant de se prélasser au soleil et de profiter des petits enfants, il est de mise règlementé sa situation. La Caisse sociale a notamment besoin de quelques justificatifs afin de pouvoir verser chaque mois la pension de retraite. Ce peut être un certificat de départ à la retraite venant de l’employeur, une copie des cartes d’identité, etc.
Les responsables des ressources humaines de l’entreprise peuvent aider dans l’établissement des démarches.

Quel montant pour sa pension ?

Pour information, le montant de la pension de retraite varie au cas par cas. Tout dépend du revenu du salarié pendant ses années d’activités, du nombre d’années d’expérience dont il dispose et de son grade.
La pension est calculée en pourcentage du revenu mensuel que l’on a touché auparavant. Certains touchent 100 % de leur revenu, alors que d’autres doivent se suffire à quelques centaines d’euros. Il est possible de calculer avec précision le montant que l’on peut toucher. Sur le Net, il existe des plateformes spécialisées en la matière.

Un solde de tout compte avant de quitter son poste

Comme pour toute procédure de résiliation de contrat de travail, CDD ou CDI, le départ à la retraite doit ouvrir droit à un solde de tout compte. L’employeur devra indemniser le salarié pour les heures supplémentaires, les congés non pris, voire verser une indemnité de préavis dans certains cas. En effet, le départ à la retraite doit être annoncé 3 mois en avance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *